(Critique sacrée) mot hébreu qui veut dire hauteur ; on appelait remmon l'idole des peuples de Damas. Quelques interpretes la prennent pour celle de Saturne, qui était en grande vénération parmi les orientaux. D'autres prétendent plus vraisemblablement que c'est le soleil, ainsi nommé à cause de son élévation sur la terre. Naaman le syrien, confessa à Elisée, qu'il avait souvent accompagné son maître dans le temple de ce dieu, IV. Rois v. 18. (D.J.)