S. m. (Critique sacrée) ; nom d'idole. Vous avez porté le tabernacle de Moloch, et l'astre de votre dieu Remphan, Act. vij. 43. Ce discours que S. Etienne, dans les Actes, tient aux Juifs, est tiré du prophète Amos, qui reprochait aux Hébreux de son temps, d'avoir porté durant leur voyage dans le désert, la tente de Moloch, l'image de cette idole, et l'étoile de ce dieu. Le mot Remphan, est égyptien ; quelques-uns croient qu'il désigne Saturne, Mercure ou Mars, mais c'est bien plutôt le Soleil. Voyez MOLOCH. (D.J.)