Imprimer
Catégorie parente: Science de Dieu
Catégorie : Critique sacrée
(Critique sacrée) et , sont deux mots grecs synonymes, termes du dernier mépris, qui signifient balayeures, ordures, fumier, exécration, fardeau de la terre. S. Paul dit que les Chrétiens étaient regardés comme les balayeures de ce monde ; , I. Cor. iv. 4. 13.

On croit avec beaucoup de vraisemblance, que saint Paul fait allusion, dans ce passage, aux catharmates des anciens, qui ont été écrites en vers par Jean ou Isaac Tzetzes, dans ses Chiliades historiques, imprimées par Fabricius, Bibl. graec. tom. 2. p. 419.

Voici, dit ce poète, quelle était la victime expiatrice, , qu'on offrait, lorsque par la colere des dieux une ville était désolée par quelque malheur, soit peste, soit famine, soit quelqu'autre fléau. L'on se saisissait de l'homme le plus laid qu'il y eut dans la cité, afin de servir de remède aux maux qu'on souffrait. Dès que cette victime, qui devait bientôt être immolée, avait été conduite dans un lieu destiné à sa mort, on lui mettait à la main un fromage, un morceau de pâte et des figues ; on le battait sept fois avec un faisceau de verges, fait d'une espèce d'oignons, de figuiers sauvages, et d'autres branches d'arbrisseaux de même nature ; on le brulait enfin dans un feu de bois d'arbres sauvages, et on jetait sa cendre dans la mer et au vent : tout cela se faisait pour l'expiation de la ville affligée ; .

Les deux expressions , et ont été indifféremment dites l'une et l'autre de ces hommes qu'on immolait aux dieux irrités. Le formulaire en était, que cette victime soit propitiation pour nous ! ! Voyez les obs. phil. de Lambert Bos, sur le passage des Corinthiens. (D.J.)



Affichages : 620