S. m. (Critique sacrée) ce mot est employé par saint Paul dans sa I. épitre aux Corinthiens, ch. j. v. 20. ; c'est-à-dire, où est le sage ? où est le scribe ? où est le rechercheur de ce siècle ? , disquisitor, de , quaero. Le rechercheur dont il s'agit ici, est le juif qui étudie la science énigmatique des prophéties, et qui prétend en découvrir le sens. Le passage de saint Paul s'explique par un passage analogue de l'Ecclésiastique, c. xxxix. v. 1. Le sage, le scribe, le savant, recherchera la sagesse de tous les anciens, s'occupera de l'étude des prophéties et du sens caché de leurs sentences ; car il passe sa vie dans l'étude des paraboles énigmatiques. Les Juifs syzétetes se nommaient en hébreu darschan, et leurs explications midrasch. (D.J.)