(Histoire ecclésiastique) nom que les Grecs schismatiques donnent à leurs prêtres, et quelquefois à leurs patriarches ou évêques.

Ce mot signifie père. Le P. Goar met une distinction et . Il dit que le premier titre est propre au souverain pontife, et que le second convient aux prêtres et même aux clercs d'un rang inférieur. Les Grecs appellent protopapas le premier d'entre les prêtres. Il y a encore aujourd'hui dans l'église de Messine en Sicile une dignité sous le nom de protopapas, que les Grecs y introduisirent probablement lorsque cette île était sous la domination des empereurs d'Orient. Le prélat de l île de Corfou prend aussi le titre de protopapas. Scaliger remarque sur ce sujet que les Ethiopiens appellent les prêtres papasath, et les évêques épiscopasath. Acosta rapporte aussi que les Indiens du Pérou nomment leur grand-prêtre papas. Ducange, Glossar. latinit.