adj. (Théologie) nom que les interprêtes et les théologiens donnent à quelques livres de l'Ecriture qui sont destinés spécialement à l'instruction des hommes, et à leur donner des leçons de morale et de sagesse ; on les appelle ainsi pour les distinguer des livres historiques ou prophétiques.

Les livres sapientiaux sont les Proverbes, le Cantique des Cantiques, l'Ecclésiaste, l'Ecclésiastique, la Sagesse, et selon quelques-uns les Pseaumes et le livre de Job, quoique la plupart regardent ce dernier comme un livre historique. Voyez HAGIOGRAPHE.