S. m. pl. (Théologie) nom donné par les Théologiens catholiques aux Luthériens, qui soutiennent la consubstantiation. Voyez CONSUBSTANTIATION.

CONSUBSTANTIATEURS, est aussi le nom de ceux qui craient le verbe ou le fils de Dieu consubstantiel à son père ; du moins M. Pelisson employe-t-il ce terme en ce sens, lorsqu'il prétend qu'après le concile de Nicée les Ariens appelèrent les catholiques Homoousiens, c'est-à-dire, consubstantiels ou consubstantiateurs, comme les Protestants nous appellent transubstantiateurs. Je ne sai si cette étymologie de M. Pelisson est bien juste et bien analogue au génie de notre langue. On forme très-bien consubstantiateurs et transubstantiateurs, de consubstantiation et de transubstantiation : mais dans consubstantialité trouvera-t-on également la racine de consubstantiateurs ; M. Pelisson voulait faire voir que nos frères réformés donnaient à l'exemple des Ariens des noms odieux aux Catholiques ; et il a cru pouvoir traduire homoousiens par consubstantiateurs. Ceux qui entendent la force du mot grec , décideront si cet écrivain, d'ailleurs exact, a bien réussi. Voyez CONSUBSTANTIATION et CONSUBSTANTIEL. (G)