S. m. (Histoire ancienne, Chronologie) on dit l'ère des Séleucides, ou l'ère des Syro-Macédoniens ; c'est une époque ou un calcul de temps, qui commence depuis l'établissement des Séleucides ainsi nommés de Seleucus Nicator ou le victorieux, un des successeurs d'Alexandre, qui regna en Syrie, comme ont fait les Ptolomées en Egypte. Voyez EPOQUE.

On trouve cette ere exprimée dans le livre des Macchabées, et dans un grand nombre de médailles grecques que les villes de Syrie ont fait frapper ; les rabbins et les juifs l'appellent l'ère des contrats, parce qu'étant alors soumis aux rois de Syrie, ils furent obligés de suivre cette méthode de compter dans leurs contrats. Les Arabes l'appellent therik diskarnein, l'ère des deux cornes : ce qui signifie, selon quelques-uns, l'ère d'Alexandre le grand, parce que ce prince est représenté avec deux cornes de belier sur des médailles, à l'imitation de Jupiter Ammon dont il voulait qu'on le crut fils. Mais d'autres l'entendent beaucoup mieux des deux royaumes de Syrie et d'Egypte qui furent alors séparés ou divisés, et d'un seul empire partagé en deux monarchies.

Le point important est de connaitre l'année où la séparation s'est faite ; ou, ce qui est la même chose, de savoir en quel temps Seleucus Nicator, un des capitaines d'Alexandre, et le premier des Séleucides, fonda son empire en Syrie. Sans entrer dans le détail des différentes opinions des auteurs qui ont écrit sur cette matière, il suffit d'observer, que suivant les meilleures histoires, la première année de cette ere tombe l'an 312 avant Jesus-Christ, 12 ans après la mort d'Alexandre, 3692 du monde, 442 de Rome, 4402 de la période julienne, la première année de la cxvij. olympiade, environ 872 ans après la prise de Troie. Voyez EPOQUE.