Arithmétique

en Arithmétique, c'est la première des quatre règles ou opérations fondamentales de cette science. Voyez ARITHMETIQUE.

L'addition consiste à trouver le total ou la somme de plusieurs nombres que l'on ajoute successivement l'un à l'autre. Voyez NOMBRE, SOMME ou TOTAL.

S. f. (Ordre encyclopédique, Entendement, Raison, Philosophie ou Science, Science de la nature ou des êtres, de leurs qualités abstraites, de la quantité, ou Mathématiques, Mathématiques pures, Arithmétique) Ce mot vient du grec , nombre. C'est l'art de démontrer, ou cette partie des Mathématiques qui considère les propriétés des nombres. On y apprend à calculer exactement, facilement, promptement. Voyez NOMBRE, MATHEMATIQUES, CALCUL.

S. m. (Arithmétique) on donne ce nom en Arithmétique au chiffre qui occupe la dixième place d'une suite horizontale de chiffres, en commençant de la droite vers la gauche, ainsi qu'on en est convenu dans la numération. Voyez NUMERATION.

S. m. (Arithmétique) caractère dont on se sert pour désigner les nombres. Les différents peuples se sont servis de différents chiffres ; on peut en voir le détail au mot CARACTERE. Les seuls en usage aujourd'hui, du moins dans l'Europe et dans une grande partie de la Terre, sont les chiffres arabes au nombre de dix, dont le zéro (o) fait le dixième. Le zéro s'est appelé pendant quelque temps du nom de chiffre, cyphra ; en sorte que ce nom lui était particulier. Aujourd'hui on donne le nom de chiffre à tous les caractères servant à exprimer les nombres ; et quelques auteurs refusent même le nom de chiffre au zéro, parce qu'il n'exprime point de nombre, mais sert seulement à en changer la valeur.

S. m. (Arithmétique) nom de nombre. Tout nombre terminé par 5 est divisible par 5 ; et tout multiple de 5 se termine par 5 ou par zéro, la démonstration en est facile à trouver.

CINQ, (jeux de carte) est une carte marquée de cinq points. Le point est ou cœur, ou pique, ou treffle, ou carreau. Ainsi il y a quatre cinq dans le jeu.

CINQ-HUITIEMES, s. m. plur. (Drap. et Comm.) espèce de petits camelots qui se fabriquent à Lille. Ils doivent avoir onze tailles et demie de large en blanc, et onze tailles en couleur, sur trente-six et cinquante-quatre aulnes de longueur. Voyez les réglements du Commerce, part. III. et les artic. DRAP et CAMELOT.