Cosmographie

S. m. en Cosmographie, est l'un des points cardinaux de l'horizon, celui où le premier vertical coupe l'horizon, et qui est éloigné de 90 degrés du point nord ou sud de l'horizon. Voyez ORIENT, POINTS CARDINAUX, HORISON, etc.

Pour trouver la ligne et les points d'est et d'ouest, Voyez LIGNE MERIDIENNE.

S. f. (Ordre encyclopédique, Entendement, Raison, Philosophie ou Science, Science de la nature, Mathématiques, Mathématiques mixtes, Astronomie, Cosmographie, Géographie) composé de deux mots grecs, , terre, et , peindre. La Géographie est la description de la terre. L'on ne sait guère à quel temps cette science peut remonter dans l'antiquité. Il est naturel de penser que si les premiers hommes frappés de l'éclat des astres ont été excités à en observer les cours différents, ils n'auront pas eu moins de curiosité à connaitre la terre qu'ils habitaient. Ce qu'il y a de certain, c'est que les peuples qui ont eu le plus de réputation, ont reconnu l'utilité de la Géographie : en effet sans elle il n'y eut eu ni commerce étendu ni navigation florissante ; elle servit aux conquérants et aux généraux célèbres, comme aux interpretes des écrivains sacrés et profanes ; elle guida toujours l'historien et l'orateur : florissante avec les Arts, les Sciences, et les Lettres, elle s'est trouvée toujours marcher à leurs côtés dans leurs transmigrations. Née, pour ainsi dire, en Egypte comme les autres beaux arts, on la vit successivement occuper l'attention des Grecs, des Romains, des Arabes, et des peuples occidentaux de l'Europe.

S. m. (Cosmographie) signifie le monde entier, c'est-à-dire l'univers. Ce mot qui ne se trouve que dans quelques ouvrages anciens, et qui n'est plus aujourd'hui en usage, est composé des mots grecs grand, et monde. Dans ce sens, il est opposé à microcosme. Voyez MICROCOSME. Chamb.
S. m. en termes de Cosmographie, est un des points cardinaux de l'horizon, et celui qui est diamétralement opposé à l'est. Voyez POINTS CARDINAUX, EST, etc.

L'ouest, à proprement parler, est l'intersection du premier vertical et de l'horizon, du côté où le soleil se couche. Voyez COUCHANT.

(Cosmographie) en grec , en latin Perioecei c'est-à-dire qui sont tout-à-l'entour. On nomme périoeciens en Géographie des habitants de la terre sous les mêmes parallèles, c'est-à-dire à même distance du pôle et de l'équateur, mais toujours vers le même pôle. Il n'est pas nécessaire qu'il y ait 186 degrés de distance des uns aux autres. Le mot ne dit point cela ; il suffit d'être sous le même parallèle. Par exemple, les habitants de Charlestown dans la Caroline, de Miquénez au Maroc, de Candahar en Asie, etc. sont périoeciens l'un à l'autre, par rapport à ce qu'ils habitent sous un même parallèle, quoiqu'à différentes distances du premier méridien.