v. act. (Mathém.) On dit quarrer un nombre, pour marquer qu'on le multiplie, ou qu'il faut le multiplier par lui-même. Ainsi quarrer le nombre 3, c'est multiplier 3 par 3, pour avoir le produit 9, qui est le quarré de 3.

Quarrer un triangle ou une figure plane quelconque, c'est trouver un quarré dont la surface soit égale à l'aire des plans proposés. Jusqu'à présent on n'a pu encore quarrer le cercle à la rigueur. Voyez QUADRATURE. (E)

QUARRER, v. act. (Architect.) c'est réduire en quarré quelque chose que ce soit ; quand on dit, quarrer un poutre, c'est l'équarrir. (D.J.)