se dit en Mathématique de certaines parties de cette science, en comparant l'accroissement qu'elles ont reçu des modernes à l'état d'imperfection dans lequel les anciens nous les avaient transmises. Voyez les articles ANCIEN et MODERNE.

Nouvelle Géométrie, voyez GEOMETRIE.

Nouvelle Astronomie, voyez ASTRONOMIE.

Nouveau style en Chronologie se dit de la nouvelle manière de compter depuis la réformation du calendrier.

Le nouveau et le vieux style diffèrent, 1°. de onze jours, en sorte que lorsque l'on compte dans le nouveau style le 11 du mois, on ne compte dans le vieux style que le premier du même mois. 2°. Par la lettre dominicale et par le jour auquel tombent les fêtes mobiles, la fête de Pâques, par exemple, n'étant pas le même jour une année quelconque dans le nouveau style que dans l'ancien. Cela est évident de soi-même, par la différence de 11 jours qu'il y a entre ces deux styles. Voyez AN et CALENDRIER. (O)

NOUVEAU, (Critique sacrée.) Ce mot a plusieurs sens dans l'Ecriture. Il signifie, 1°. ce qui est extraordinaire, inusité : nova bella elegit Dominus, dit Débora dans son cantique, Jud. v. 8. Il veut dire 2°. ce qui est différent, mandatum novum do vobis, Joan. xiij. 34. Le commandement de la charité est de tous les temps, mais Jesus-Christ l'a gravé de nouveau dans le cœur des hommes, et a fait de l'amour qu'il a eu pour eux la règle de celui que ses disciples se doivent les uns aux autres. 3°. Cum illud bibam novum vobiscum, xjv. 25. Ce vin nouveau est un vin céleste ; de même le ciel nouveau, la terre nouvelle, la Jérusalem nouvelle, signifient le ciel des bienheureux. 4°. Il se prend aussi pour beau, Deus canticum novum, cantabo tibi. Ps. clxiij. 9. Le Seigneur déclare qu'il ne faut pas mettre du vin nouveau dans de vieux outres. Luc, v. 38. c'est-à-dire qu'il ne convenait pas de surcharger les apôtres d'observances difficiles. 5°. Tempore messis novorum, dans le mois des nouveaux fruits, c'est le mois de Niran. Exod. xxiij. 15. (D.J.)

NOUVEAU, (Commerce) ce qui n'a point encore paru, ce qui n'a point encore servi.

NOUVEAU, en terme de teneurs de livres ; on dit porter à nouveau compte, pour dire porter le solde d'un compte arrêté sur une nouvelle feuille ou sur un nouveau livre. Cette somme est portée à nouveau compte sur le livre d'extrait n°. 3. à folio 3. recto. Dictionnaire de Commerce.

NOUVEAU PLEIN, (Ustensile de Tannerie) ce mot signifie, en terme de Tanneurs, de Mégissiers, et d'autres ouvriers qui apprêtent les cuirs, une cuve pleine de chaux nouvelle et qui n'a point encore servi.