Imprimer
Catégorie parente: Science
Catégorie : Algèbre
adject. On appelle ainsi le Jeudi de la Semaine-sainte, ou celui qui précède immédiatement la fête de Pâques, à cause de la cérémonie de l'absoute qui se fait ce jour-là. Voyez ABSOUTE.

ABSOLU ; nombre absolu, en Algèbre, est la quantité ou le nombre connu qui fait un des termes d'une équation. Voyez ÉQUATION et RACINE.

Ainsi dans l'équation x x + 16 x x = 36, le nombre absolu est 36, qui égale x multiplié par lui-même, ajouté à 16 fois Xe

C'est ce que Viete appelle Homogeneum comparationis. Voyez HOMOGENE de comparaison. (O)

ABSOLU. équation absolue, en Astronomie, est la somme des équations optique et excentrique : on appelle équation optique, l'inégalité apparente du mouvement d'une planète, qui vient de ce qu'elle n'est pas toujours à la même distance de la terre, et qui subsisterait quand même le mouvement de la planète serait uniforme ; et on appelle équation excentrique l'inégalité réelle du mouvement d'une planète qui vient de ce que son mouvement n'est pas uniforme. Pour éclaircir cela par un exemple, supposons que le soleil se meuve ou paraisse se mouvoir sur la circonférence d'un cercle dont la terre occupe le centre, il est certain que si le soleil se meut uniformément dans ce cercle, il parait se mouvoir uniformément étant Ve de la terre ; et il n'y aura en ce cas ni équation optique, ni équation excentrique : mais si la terre n'occupe pas le centre du cercle, alors quand même le mouvement du soleil serait réellement uniforme, il ne parait pas tel étant Ve de la terre. Voyez INEGALITE OPTIQUE ; et en ce cas, il y aurait une équation optique sans équation excentrique. Changeons maintenant l'orbite circulaire du soleil en un orbite elliptique dont la terre occupe le foyer : on sait que le soleil ne parait pas se mouvoir uniformément dans cette ellipse : ainsi son mouvement est pour lors sujet à deux équations, l'équation optique, et l'équation excentrique. Voyez ÉQUATION. (O)



Affichages : 1599