adj. (Géométrie) se dit en général de tout ce qui a rapport au triangle.

Les compas triangulaires ont trois branches ; on en fait un grand usage dans la construction des mappemondes, des globes, etc. lorsqu'il s'agit de prendre un triangle tout d'un coup. Voyez COMPAS.

Les nombres triangulaires sont une espèce de nombres polygones ; ce sont les sommes des progressions arithmétiques, dont la différence des termes est 1. Voyez NOMBRE, POLYGONE, GUREGURE.

Ainsi, de la progression arithmétique 1. 2. 3. 4. 5. 6. on forme les nombres triangulaires 1. 3. 6. 10. 15. 21. Chambers.

TRIANGULAIRE, en Anatomie, est un nom qu'on donne à deux muscles à cause de leur figure. Voyez MUSCLE.

TRIANGULAIRE, de la poitrine ou du sternum, est un muscle qui ressemble quelquefois à trois ou quatre muscles distincts. Il vient de la face interne du sternum, et se termine aux cartilages qui joignent les quatre dernières vraies côtes au sternum.

TRIANGULAIRE de la lèvre inférieure, est un muscle attaché à la lèvre externe du bord inférieur de la mâchoire inférieure, vers la partie moyenne, entre le menton et le masseter ; de-là, les fibres se réunissant, viennent s'unir à la commissure des lèvres, avec celles du canin, de façon qu'ils ne paraissent former ensemble qu'un même muscle digastrique. Voyez DIGASTRIQUE.

Le triangulaire des lombes. Voyez QUARRE.

TRIANGULAIRES OS, (Anatomie) on doit mettre au nombre des variations utiles qui se rencontrent souvent dans la structure générale des parties osseuses, les os triangulaires qu'on trouve quelquefois dans les sutures du crâne, et plus fréquemment dans la suture lambdoïde que dans aucune autre, parce que, faute de les connaitre, quelqu'un pourrait se tromper à l'égard de ceux qui ont des pareils os, et prendre une légère plaie pour une fracture considérable.