adj. (Géométrie) ce terme s'emploie en divers cas : il y a des angles opposés par leur sommet. Supposons qu'une ligne droite A B, en coupe une autre C D, (Pl. Géom. fig. 86.) au point E, les angles x, o, opposés par le sommet sont égaux, ainsi que les angles y, E. Voyez ANGLE. Ces angles s'appellent aussi opposés au sommet, ou opposés par la pointe : la dénomination d'opposés au sommet est la plus commune.

Si une ligne S T, (Pl. Géom. fig. 46.) rencontre deux autres lignes, A P, B R, les angles u, x, ainsi que les angles z, y, formés par la rencontre de ces lignes, sont appelés angles opposés ; et en particulier l'angle u est nommé l'angle externe opposé de l'angle x, et z l'angle interne opposé de l'angle y : ces angles s'appellent aussi plus communément alternes. Voyez ALTERNE.

Des cônes opposés sont deux cônes semblables, opposés par le sommet, c'est-à-dire qui ont un même sommet commun, ainsi qu'un même axe. Voyez CONE.

On appelle aussi sections opposées deux hyperboles produites par un même plan, qui coupe deux cônes opposés. Voyez HYPERBOLE, CONE et CONIQUE.

Si un cône est coupé par un plan qui passe par son sommet, et ensuite par un second plan parallèle au premier, et que l'on prolonge ce dernier plan, en sorte qu'il coupe le cône opposé, on formera par ce moyen des sections opposées. Voyez SECTION. Chambers. (E)

OPPOSE, adj. en terme de Blason, se dit de deux pièces peintes sur l'écu, lorsque la pointe de l'une regarde le chef, et celle de l'autre le bas du même écu.