AMPLITUDE d’un arc de parabole, (en Géométrie) est la ligne horizontale comprise entre le point d’où on suppose qu’un arc, ou portion de parabole commence, et le point où cette portion se termine. Ce terme est principalement en usage dans le jet des bombes, et l’amplitude de la parabole s’appelle alors amplitude du jet. Voyez PARABOLE et PROJECTILE.

AMPLITUDE d'un astre, en Astronomie, est l'arc de l'horizon compris entre le vrai levant ou le vrai couchant, et le point où cet astre se lève ou se couche en effet. Voyez HORISON, LEVER, COUCHER, etc.

L'amplitude est de deux sortes, ortive ou orientale, et occidentale ou occase.

L'amplitude orientale ou ortive, est la distance entre le point où se lève l'astre, et le point du véritable orient, qui est un des points d'intersection de l'équateur et de l'horizon. Voyez ORIENT.

L'amplitude occidentale ou occase, est la distance entre le point où l'astre se couche, et le point du vrai occident équinoctial. Voyez OCCIDENT.

L'amplitude orientale et l'occidentale s'appellent tantôt septentrionale, tantôt meridionale, selon qu'elles tombent dans la partie septentrionale ou meridionale de l'horizon.

Le complément de l'amplitude orientale ou occidentale au quart complet de l'horizon, s'appelle azimuth ; cependant il faut remarquer, que comme il y a une infinité d'azimuths, il n'y en a qu'un seul qui soit véritablement le complément de l'amplitude ; savoir, l'azimuth qui répond au cercle vertical, passant par le point de l'horizon où l'astre se lève ou se couche. Voyez AZIMUTH et VERTICAL.

Pour trouver l'amplitude orientale du soleil, ou d'un autre astre, par le moyen du globe, V. GLOBE.

Pour trouver l'amplitude du soleil par la Trigonométrie, la latitude et la déclinaison du soleil données ; il faut dire : comme le co-sinus de la latitude est au rayon, ainsi le sinus de la déclinaison est au sinus de l'amplitude. Il est facile de voir que comme la déclinaison du soleil change d'un jour à l'autre, l'amplitude change aussi, et que de plus elle est différente pour chaque latitude. C'est pourquoi les Astronomes ont dressé des tables des amplitudes diurnes du soleil pour chaque jour et pour différentes latitudes, comme pour Paris, Londres, etc.

L'amplitude magnétique est un arc de cercle compris entre le point du lever ou du coucher du soleil, et le point est ou ouest du compas magnétique ou boussole ; c'est-à-dire, la distance du point du lever ou du coucher du soleil au point est ou ouest du compas magnétique. Voyez BOUSSOLE, CERCLE, LEVER, COUCHER, etc.

Lorsque la boussole n'a point de déclinaison, c'est-à-dire, lorsqu'elle est directement tournée au pôle, il est visible que l'est ou l'ouest de la boussole répondent exactement à ceux du monde, et qu'ainsi l'amplitude magnétique est alors la même que l'amplitude astronomique. (O)