Imprimer
Catégorie parente: Arts & métiers
Catégorie : Boutonnier
v. act. c'est, en terme de Boutonnier et Passementier, tortiller ensemble plusieurs poils de chèvre, pour en former un cordon pour faire des boutonnières sur des habits d'hommes et autres, etc. Quoique ce sait-là proprement ce qu'on appelle cordonner, et du cordonné ou cordonnet, les boutonniers en font de soie et même d'or pour leurs différents enjolivements. Il n'y a pour la première espèce qu'à savoir retordre dans le degré qu'il faut, puisque le trop nuirait à l'ouvrage, comme le trop peu ; mais dans les cordonnés ou cordonnets, que l'on pourrait nommer façonnés, c'est-à-dire que l'on fait de différentes couleurs, et qu'on veut assortir à un habit de soie, il faut être au fait des nuances pour saisir l'effet que telle couleur produit auprès de telle autre. On cordonne au rouet ou à la mollette. Le cordonné ou cordonnet s'applique sur une infinité d'étoffes et d'ouvrages ; on s'en sert à border, on s'en sert aussi à terminer les desseins : le cordonné ou cordonnet en forme les contours : on le coud à l'aiguille, etc.
Affichages : 1282