Imprimer
Catégorie parente: Arts & métiers
Catégorie : Bonneterie
S. f. (Bonneterie) instrument dont se servent quelquefois les fouleurs et apprêteurs de bas, pour tirer la laine des ouvrages de bonneterie en les foulant et apprêtant.

L'article 32. des statuts des Bonnetiers de Paris du mois de Juin 1618, et l'article 18. du règlement des bas au métier du 30 Mars 1700, défendent aux fouleurs et apprêteurs de bas, bonnets, camisoles, et autres ouvrages de bonneterie de laine, de se servir de pommelles et cardes de fer, pour apprêter et appareiller ces sortes de marchandises. Savary.

POMMELLE, s. f. terme de Carrier, ce sont les deux petits coins ou morceaux de chêne qu'on met des deux côtés des coins de fer pour faire partir la pierre, c'est-à-dire l'entr'ouvrir et la séparer du banc dont elle fait partie. Ces pommelles sont si nécessaires à cet usage, que si le coin n'en était point appuyé quelque gros qu'il fût, et avec quelque force qu'on le poussât, il ne ferait jamais partir la pierre.

POMMELLE, s. f. (Corroierie) instrument dont on se sert pour l'apprêt des cuirs corroyés. Il y en a de trois sortes, deux de bois et l'autre de liege montée sur du bois.

La grande pommelle de bois est un instrument plat, épais d'environ un pouce et demi ou deux pouces, long de douze et large de six ; le dessous est coupé en-travers par des espèces de dents qui tiennent toute sa largeur ; et dessus, il y a une manicle de cuir par où le corroyeur passe la main pour la faire aller et venir sur le cuir. Cette pommelle sert à le manier et à le rendre plus mol, c'est-à-dire plus maniable et plus doux.

La pommelle moyenne, qui est aussi de bois, sert à étirer le cuir pour lui couper le grain ; la pommelle de liege, qui est toute semblable à l'autre, à la réserve qu'à la place des dents elle a un morceau de liege fortement attaché sur le bois ; est la troisième pommelle dont les Corroyeurs font usage, elle s'emploie à étirer et manier le cuir après qu'il a été rebroussé. (D.J.)

POMMELLE, s. f. terme de Plombier, table de plomb battu en rond, et pleine de petits trous ; on met la pommelle à l'embouchure d'un tuyau, pour empêcher les ordures de passer. (D.J.)

POMMELLE, (Serrurerie) espèce de penture qu'on met aux portes légères ; il y en a de coudées, à pivot, en S double, etc.




Affichages : 1685