Imprimer
Catégorie parente: Arts & métiers
Catégorie : Manufacture
AIGUILLER la soie, en terme de Manufacture, c’est se servir de poinçons d’aiguilles, et autres instruments de cette nature, pour nettoyer la soie fur l’asple ou hors de l’asple. Cette manœuvre est expressément défendue par l’article 17 du règlement de Piémont, sous peine de dix livres d’amende ; &c c’est avec juste raison : la soie fur l’asple s’éraillerait et fe détordrait par le poinçon ; hors de l’asple ce serait encore pis, parce qu’elle est sèche. D’ailleurs, ce besoin d’aiguiller la soie marque qu’on n’a pas pris les précautions nécessaires, soit dans la séparation des cocons, soit dans leur séjour dans la bassine, pour en tirer une soie pure et nette.
Affichages : 1091