Imprimer
Catégorie parente: Arts & métiers
Catégorie : Taillanderie
S. f. (Economie rustique et Taillanderie) instrument dentelé, tranchant par sa partie concave, recourbé, large d'environ deux doigts à son milieu, pointu à son extrémité, formé d'environ la demi-circonférence d'un cercle qui aurait un pied de diamètre, et emmanché d'un petit rouleau de bois fixé sur la queue par une virole : il sert à faire la moisson des grains. La moissonneuse embrasse de la main gauche une poignée d'épis ; elle place cette poignée dans la courbure de sa faucille, assez au-dessous de sa main, et l'abat en coupant la poignée d'un mouvement circulaire de sa faucille. Cet instrument qui sert à moissonner les blés et autres grains, est celui de tous ceux de l'Agriculture qui fatigue le plus. Les dents dont il est taillé sont en-dedans seulement ; on ne passe par conséquent sur la meule que la partie extérieure : cette opération sépare les dents. Voici comment il se fabrique. Pour forger une faucille, on corroye une barre de fer avec une barre d'acier, telles qu'on les voit dans nos Planches. Voyez ces Pl. et leurs expl. C'est de ces deux barres corroyées ensemble qu'on enlève la faucille. Quand elle est enlevée, on la sépare, on la cintre ; on la repare au marteau, on l'écorche sur la meule, on la taille au ciseau ; on la trempe, on la repasse sur la meule en-dehors, et la faucille est prête. La faucille a une soie par laquelle on la monte sur un manche de bois. On voit dans nos Planches les barres séparées, les barres corroyées, la faucille enlevée, la faucille séparée de la barre, et le ciseau à la tailler.

FAUCILLE, (Agriculture) est un instrument qui sert plutôt à couper les blés et les autres grains de la campagne, qu'à l'usage du jardinage ; cependant les Jardiniers s'en servent pour couper les petits tapis de gason et les bordures des bassins. (K)




Affichages : 1304