Imprimer
Catégorie parente: Arts & métiers
Catégorie : Corps de métier
S. m. (Corps de jurande) ce vieux mot signifie cuisinier ; la communauté des maîtres Queux-cuisiniers-portes-chapes et traiteurs de la ville de Paris, ne fut établie en corps de jurande, que sur la fin du seizième siècle ; elle doit ses premiers statuts à Henri IV, qui en accorda ses lettres patentes au mois de Mars 1599. Louis XIII. par les siennes du mois de Novembre 1612. les confirma ; et enfin, ils furent de nouveau examinés, réformés, et confirmés par celles de Louis XIV du mois d'Aout 1663, enregistrées au parlement le 29 Janvier 1664. Dict. du Commerce. (D.J.)

QUEUX, s. f. (Coutelier) pierre dure sur laquelle particulièrement les Couteliers aiguisent et avivent les instruments de fer destinés à couper. Il y a différentes sortes de queux ; les unes pour les rasoirs, les autres pour les couteaux, d'autres pour les lancettes, et d'autres encore pour les ciseaux.

QUEUX DE FRANCE, GRAND, (Histoire de France) nom d'un ancien officier de la maison des rois de France, qui commandait tous les officiers de la cuisine et de la bouche ; c'était des gens de qualité qui étaient pourvus de l'office de grand-queux, comme on le peut voir dans l'histoire des grands officiers de la couronne, par le P. Anselme.




Affichages : 1208