Imprimer
Catégorie parente: Arts & métiers
Catégorie : Coupe des pierres
S. m. (Coupe des pierres) est une voute cylindrique quelconque, dont la courbure peut être de différente espèce. Lorsqu'elle est circulaire, on l'appelle plein cintre. Les arches des ponts sont pour la plupart des berceaux cylindriques, principalement lorsque leur longueur excède leur largeur. Voyez CINTRE. (D)

BERCEAU, instrument à l'usage des Graveurs dans la manière noire : il est emmanché dans un morceau de bois de la longueur de quatre pouces, et de la forme d'un cœur allongé, du milieu duquel partirait une espèce de tige évuidée, et propre à être reçue entre les doigts, et à la surface postérieure duquel on aurait pratiqué un gros bouton, propre à s'appliquer dans le creux de la main. Cet outil, qui ressemble à une petite bêche carrée, est en biseau d'un côté ; et de l'autre il est sillonné de traits parallèles entr'eux, qui forment autant de petites dents à l'arc convexe qui termine sa partie supérieure. Le graveur prend cet instrument, applique la convexité de son arc perpendiculairement à la surface du cuivre sur lequel il se propose de graver, et le balançant également de droite à gauche sur des lignes qu'il a tracées pour lui servir de guide, il couvre toute la surface de son cuivre de petits points ; ce qu'on appelle faire le grainage. Voyez GRAINAGE ; voyez GRAVURE en manière noire ; voyez aussi Pl. V. de Gravure, fig. 9. et 10. Il y a des ouvriers qui emmanchent autrement leur berceau ; ce n'est qu'une petite poire, semblable à celle qui sert de manche aux burins. On a des berceaux de toute grandeur, pour satisfaire à toutes sortes de grainage. Voyez aussi la Planche des outils dans la manière noire.

BERCEAU ou TONELLE, (Jardinage) ces deux mots sont synonymes : celui de tonelle est plus ancien. C'est une longueur d'allée couverte, formant une treille ou bien un cabinet de verdure, fait de charmille ou de treillage, garnie de jasmins, chevrefeuils, rosiers, chasselas, verjus, etc.

On les fait de charpente, de perches, et d'échalas : souvent ces berceaux sont carrés par-dessus, pour y mettre de la vigne et du verjus ; mais ils sont moins beaux que les cintrés. (K)

BERCEAU D'EAU, (Jardinage) On appelle ainsi deux rangées de jets obliques, qui en se croisant forment des espèces de berceaux, sous lesquels on peut se promener sans craindre d'être mouillé. (K)

BERCEAU de presse d'Imprimerie en lettres ; ce sont deux pièces de bois à rainures, posées sur champ, assemblées aux deux extrémités par deux traverses plates. La figure d'un berceau de presse est celle d'un châssis carré long, dans le vide duquel sont placées les bandes, qui sont deux autres pièces de bois de même longueur, posées à distance égale, et revêtues sur leur plat de fer à arrête ou en lame. Ce berceau est soutenu d'un bout par un pied qui lui est propre ; il est appuyé par le milieu sur un sommier mobile, et à l'extrémité sur une des barres de bois du train de derrière, où il entre comme dans une mortaise, et y est retenu ou par un écrou, ou par une barre de bois qui le traverse, posée derrière le sommier. Voyez Pl. IV. fig. 2. G g qui représente le pied du berceau ; k k m, dont on ne voit que les côtés n k k ; m le quatrième opposé à k k, lui est en tout semblable.




Affichages : 1604