Imprimer
Catégorie parente: Arts & métiers
Catégorie : Escrime
(Escrime) est une attaque qui se fait en glissant d’un bout à l’autre la lame de son épée contre celle de son ennemi : on coule de pied ferme et en gagnant la mesure, voyez MESURE ; on coule en dégageant et sans dégager. La meilleure de toutes les attaques est celle-ci, parce qu’elle détermine absolument l’ennemi à agir.

Coulement de pied ferme et sans dégager, est celui qui se fait en mesure sans quitter l'épée de l'ennemi.

Il s'exécute ainsi : 1°. faites du bras droit tout ce qui est enseigné pour parer quarte ou tierce, etc. suivant le côté où les épées sont engagées : 2°. glissez par un frottement vif et sensible le tranchant de votre lame contre celle de l'ennemi, en avançant la pointe de l'épée droite à son corps pour le déterminer à parer : 3°. s'il pare, dégagez en allongeant l'estocade : 4°. s'il ne pare pas, achevez l'estocade droite.

Nota qu'on doit s'attendre en faisant un coulement d'épée que l'ennemi prendra ce temps pour détacher l'estocade droite, ou en dégageant : mais remarquez qu'au premier cas il ne peut porter l'estocade droite sans forcer votre épée ; c'est pourquoi s'il la force, vous ferez le premier dégagement forcé ; voyez PREMIER DEGAGEMENT FORCE ; et s'il dégage, détachez incontinent l'estocade de quarte droite si vous coulez tierce, ou l'estocade de tierce droite si vous coulez quarte.

Coulement de pied ferme en dégageant ; il s'exécute comme le coulement de pied ferme sans dégager, excepté qu'on commence par dégager.

Coulement d'épée en entrant en mesure sans dégager, se fait comme le coulement de pied ferme sans dégager, excepté que l'on serre la mesure en coulant l'épée.

Coulement d'épée en serrant la mesure et en dégageant, se fait comme le coulement de pied ferme et en dégageant, excepté qu'on coule l'épée en entrant en mesure.




Affichages : 590