Imprimer
Catégorie parente: Arts & métiers
Catégorie : Tailleur
mettre un vaisseau en cran. Voyez CARENE. (Z)

CRAN, s. m. (Manège) On appelle ainsi les inégalités ou replis de la chair, qui forment comme des sillons posés de travers dans le palais de la bouche du cheval. Il faut donner un coup de corne au troisième, au quatrième cran au sillon d'un cheval pour le saigner, lorsqu'il a la bouche échauffée. Dict. de Trév. et Chambers. (V)

CRAN, terme de tailleur ; c'est un morceau d'étoffe presque carré, qui s'ajuste au derrière d'un habit depuis la première boutonnière jusqu'à la seconde, pour former le pli de derrière à chaque derrière d'habit.

CRAN, s. m. se dit en général d'une petite entaille pratiquée sur un corps solide. Il a dans presque tous les articles la même acception que dans l'article qui suit.

CRAN, terme de Fondeur de caractères d'Imprimerie, est un petit enfoncement ou breche faite au corps des caractères, vers les deux tiers de leur longueur du côté du pied. Ce cran se forme en fondant les caractères, et sert à connaître le sens de la lettre : le compositeur mettant avec soin le cran de chaque lettre du même côté, est sur qu'elles se trouveront en leurs sens. On place ce cran dessus ou dessous la lettre, suivant le pays, et suivant la volonté des Imprimeurs.




Affichages : 1184