Imprimer
Catégorie parente: Arts & métiers
Catégorie : Rubanerie
adject. (Rubanerie) lorsqu'un ouvrage est d'un dessein tel que la fin en ressemble parfaitement au commencement, alors il est non-seulement contre-marché, mais encore fourché ; Voyez FOURCHE. Voici comme la contre-marche s'exécute : l'on suppose un ouvrage qui ait six retours, l'ouvrier étant parvenu au dernier, ayant marché ses marches du centre à l'extrémité, comme cela se pratique ordinairement ; étant parvenu, dis-je, au dernier, au lieu de tirer le premier retour comme cela se fait aux ouvrages qui ne sont pas contre-marchés, il travaille une seconde fois ce dernier retour, mais en sens contraire, c'est-à-dire qu'après avoir marché ce retour du centre à l'extrémité, il revient sur ses pas en marchant de l'extrémité au centre : après ce retour travaillé ainsi une seconde fais, il tire le cinquième retour pour finir par le premier, qui sera de même travaillé deux fois de suite de même en sens contraire ; puis il tirera le second qui ne sera travaillé qu'une fais, de même que les autres, n'y ayant que le premier et le dernier qui se travaillent comme il vient d'être dit : on observera que tous les retours contre-marchés doivent être marchés de l'extrémité au centre quand on a une fois commencé, jusqu'à ce que la contre-marche soit achevée.
Affichages : 1702