Imprimer
Catégorie parente: Beaux-arts
Catégorie : Art
S. m. qu'on devrait écrire craiyon (Histoire naturelle et Arts) c'est un nom générique, par lequel on désigne plusieurs substances terreuses, pierreuses, et minérales, colorées, dont on se sert pour tracer des lignes, dessiner, peindre au pastel ; telles sont la craie, la sanguine ou hématite, la pierre noire. Voyez ces mots, et PASTEL.

On donne plus particulièrement le nom de craiyon à la blende, ou mine de plomb, molybdena, qui est un minéral contenant quelquefois du zinc, et qui résiste très-fort à l'action du feu. Voyez BLENDE. On coupe la mine de plomb en morceaux carrés longs et menus, pour les revêtir de bois et en faire les craiyons ordinaires, ou bien on les taille et on leur donne une forme propre à être mis dans un porte-craiyon : cette substance se trouve en plusieurs endroits de l'Europe ; cependant il y a du choix. Les meilleurs craiyons sont ceux qui nous viennent d'Angleterre ; on les fait avec une espèce de blende, ou mine de plomb très-pure, non-mêlée de sable ou de matières étrangères ; elle se taille aisément, et quand on l'a taillée, elle ressemble à du plomb fraichement coupé ; celle qui n'a point ces qualités, n'est pas propre à faire de bons craiyons. La mine qui fournit le bon craiyon d'Angleterre, est dans la province de Cumberland, à peu de distance de Carlîle : elle est unique dans son espèce, et le gouvernement en a pris un soin tout particulier. L'exportation de cette mine est défendue sous des peines très-rigoureuses, avant que d'être employée en craiyons. Personne n'ignore l'usage du craiyon dans le dessein, etc.

CRAION ROUGE : ce n'est que de la sanguine, ou de l'ochre rouge. Voyez ces articles. (-)




Affichages : 1464