Imprimer
Catégorie parente: Beaux-arts
Catégorie : Art
S. f. (Arts) plaque de fer-blanc qui est mobîle sur une queue ou pivot qu'on met sur les clochers, les pavillons, les tours, et autres édifices, pour connaître de quel côté le vent souffle : aussi quelques auteurs l'ont appelé ventilogium, quasi index venti. Andronic de Cyrrhe fit élever à Athènes une tour octogone, et fit graver sur chaque côté des figures qui représentaient les huit vents principaux ; un triton d'airain tournait sur son pivot au haut de la tour : ce triton tenant une baguette à la main, la posait juste sur le vent qui soufflait. C'est peut-être d'après cette idée ingénieuse, que nos coqs et nos girouettes ont été grossièrement imaginées ; car leur exécution est toute entière gothique et barbare. (D.J.)

GIROUETTES, (Marine) ce sont de petites pièces d'étoffe, soit toîle ou étamine, qu'on met au haut des mâts des vaisseaux ; elles servent à marquer d'où vient le vent. Ordinairement les girouettes ont plus de battant que de guindant, c'est-à-dire qu'elles sont plus longues que larges, en prenant le guindant pour la largeur, et le battant pour la longueur.

Il y a des girouettes carrées qui sont faites de plusieurs cueilles, et qui ont la figure d'un carré long.

Les girouettes à l'anglaise sont longues et étroites.




Affichages : 2816