Imprimer
Catégorie parente: Beaux-arts
Catégorie : Orchestre
(Orchestre) une des danses principales des Lacédémoniens, dans laquelle des jeunes garçons et des jeunes filles, disposés alternativement et se tenant tous par la main, dansaient en rond.

Les plus anciennes traditions rapportent que ces danses circulaires avaient été instituées à l'imitation du mouvement des astres, et que, dans leur origine, elles s'exécutaient avec gravité.

Les chants de ces danses étaient divisés en strophes et antistrophes : dans les strophes, on tournait en rond d'orient en occident, ou de droite à gauche ;

(a) MM. Clairaut et Desparcieux ont été Membres de la Société des Arts.

(b) De MM. Goudron et le Roy.

& dans l'antistrophe, on prenait une détermination opposée, c'est-à-dire d'occident en orient, ou de gauche à droite ; quelquefois le chœur s'arrêtait, et c'est ce qu'on appelait l'épode.

Les hormès ou danses en rond se trouvent chez toutes les nations, et jusques dans les ballets dansans des modernes : elles existaient déjà du temps d'Homère, qui ne les a pas oubliés dans la description du bouclier d'Achille. On y voyait, dit-il, de jeunes garçons et de jeunes filles qui dansaient ensemble, en se tenant par la main ; les filles portaient des robes de gaze, avec des couronnes sur la tête, et les garçons étaient vêtus d'étoffes lustrées, ayant à leurs côtés des épées d'or, soutenues par des baudriers d'argent ; tantôt ils se partageaient en plusieurs files qui se mêlaient les unes avec les autres, et bientôt après d'un pied savant et léger, toutes les filles se formaient en rond pour danser ; ces danseurs étaient environnés d'une foule de peuple, qui prenait grand plaisir à ce spectacle ; et au milieu du cercle, il y avait deux sauteurs qui faisaient des sauts merveilleux.... (D.J.)




Affichages : 1526