Imprimer
Catégorie parente: Histoire
Catégorie : Histoire moderne
S. m. (Histoire moderne) titre par lequel les Mahométans se distinguent des autres hommes : il signifie en langage turc orthodoxe ou vrai croyant. Voyez MAHOMETISME.

En arabe ce mot s'écrit moslem, ou mosleman, ou mosolman.

Les Sarrazins sont les premiers qu'on ait appelés Musulmants, selon l'observation de Leunclavius. Il y a deux sortes de Musulmants, fort opposés les uns aux autres : les uns sont appelés sonnites, et les autres shutes ; les sonnites suivent l'explication de l'alcoran donnée par Omar, les shutes suivent celle d'Haly. Les sujets du roi de Perse sont shutes, et ceux du grand-seigneur sonnites. Voyez SONNA et ALCORAN.

Selon quelques auteurs le mot de musulman signifie sauvé, c'est-à-dire prédestiné ; et c'est en effet le nom que les Mahométans se donnent eux-mêmes, se croyant tous prédestinés au salut. Martinius dit, sur l'origine de ce nom, des choses plus particulières ; il le fait venir du mot arabe musalum, sauvé, échappé du danger. Les Mahométans, dit cet auteur, ayant établi leur religion par le fer et le feu, massacrant ceux qui ne voulaient pas l'embrasser, et accordant la vie à tous ceux qui l'embrassaient, les appelaient musulmants, c'est-à-dire empti è periculo : de-là il est arrivé par la suite des temps que ce mot est devenu le titre et la marque distinctive de cette secte, et a été attaché par eux à ce qu'ils appellent vrais croyans. (G)




Affichages : 1006