Imprimer
Catégorie parente: Histoire
Catégorie : Histoire ancienne
S. m. pl. (Histoire ancienne) vases de terre cuite dont on se servait dans les repas. Jusqu'au temps des Macédoniens, dit Athénée, on se servait de vases de terre cuite ; le luxe s'étant fort accru parmi les Romains, Cleopatre, la dernière des reines d'Egypte, voulut les imiter : mais pour ne pas changer l'ancien nom, elle appela cerames ou vases de terre cuite, les coupes d'or et d'argent qu'elle faisait distribuer aux convives lorsqu'ils se retiraient. Ces présents qu'on faisait aux convives s'appelaient aussi apophoretes, voyez APOPHORETES. C'était un usage établi dont on trouve plusieurs exemples ; celui de donner des coupes d'or et d'argent était une dépense excessive, qu'apparemment on ne répétait pas souvent, et n'était pas assurément du temps où l'or était si rare, que Philippe de Macédoine, père d'Alexandre, cachait toutes les nuits sous son chevet, une petite phiole d'or qu'il avait, de peur qu'on ne la lui volât.
Affichages : 738