Imprimer
Catégorie parente: Histoire
Catégorie : Géographie & histoire moderne
S. m. plur. (Histoire moderne et Géographie) peuples d'Afrique qui sont répandus dans la Barbarie et la Numidie. Ils gardent leurs troupeaux, ou ils s'occupent à faire de la toîle et du drap. Les uns sont tributaires ; les autres vivent libres. Ils habitent principalement les provinces de Tremecen et de Fez. Les plus braves occupent la contrée qui est entre Tunis et le Biledulgérid ; d'où ils ont eu quelquefois la hardiesse d'attaquer les souverains de Tunis. Leur chef porte le titre de roi de Cuco. Ils parlent la langue des Berberes, et l'Arabe. Ils se font honneur d'être Chrétiens d'origine. Ils haïssent les Arabes et les autres peuples d'Afrique ; et pour s'en distinguer, ils se laissent croitre la barbe et les cheveux. Ils se font de temps immémorial à la main ou à la joue, une croix bleue avec le fer. On attribue cet usage aux franchises que les empereurs Chrétiens accordèrent anciennement à ceux qui avaient embrassé notre foi, à condition qu'ils le témoigneraient par l'impression d'une croix au visage ou à la main. D'autres habitants d'Afrique portèrent aussi le signe de la croix : mais peu à peu ce signe s'est défiguré, et à la longue il a dégénéré en d'autres traces qui ne lui ressemblent plus. On dit que les filles des Arabes prétendent s'embellir en se gravant avec des lancettes diverses sortes de marques sur le sein, sur les mains, sur les bras, et sur les pieds.
Affichages : 1860