Imprimer
Catégorie parente: Histoire
Catégorie : Art militaire antique
S. m. (Art militaire des Romains) les triaires, triarii, étaient de vieilles troupes romaines mises sur les dernières lignes, et qui ne combattaient que lorsque les premières lignes étaient rompues. Denys d'Halicarnasse en décrivant l'attaque d'un camp romain par les Volsques, et la défense vigoureuse d'un reste infortuné de l'armée romaine, dit qu'après les cavaliers qui combattaient alors à pied, parce que le terrain ne leur permettait pas de se servir de leurs chevaux, on vit marcher ceux que l'on appelait triarii, c'est-à-dire les plus vieux soldats à qui l'on confie ordinairement la garde du camp, pendant que l'autre partie de l'armée est aux prises avec l'ennemi. Pour eux, ajoute l'auteur, ils ne combattent qu'à la dernière extrémité, et lorsqu'il n'y a plus d'autre ressource.

Tite-Live, dans la guerre des Latins, après avoir dit que ce peuple avait comme les Romains tout hormis le cœur et l'inclination, même langue, mêmes armes, même discipline, même ordre de bataille, ajoute : " Leur première ligne était composée de jeunes gens en qui l'on voyait briller également et le feu de l'âge, et l'ardeur de la gloire ; la seconde d'hommes faits, qu'on appelait principes, et la troisième de soldats vétérants appelés triarii ". (D.J.)




Affichages : 844