Imprimer
Catégorie parente: Morale
Catégorie : Monnaie
S. m. (Monnaie) nom d'une ancienne monnaie d'or d'Espagne et de Portugal. Marabotinus, maurabotinus marmotinus, marbotinus, etc. Ducange me parait avoir raison de conjecturer que marabotin ou maurabotin, veut dire butin fait sur les Maures, dépouilles des Maures, et qu'on nomma cette monnaie de ce nom, parce qu'elle fut faite de l'or enlevé aux Maures. C'est donc une monnaie originaire d'Espagne. Henri II. roi d'Angleterre et duc d'Aquittaine, rendit une sentence arbitrale l'an 1177, entre Alphonse, roi de Castille, et Sanche, roi de Navarre, par laquelle le premier de ces deux rois est obligé de payer au second, la rente de 3000 marabotins. Or quelle apparence que le roi d'Angleterre eut obligé le roi de Castille à payer une pension au roi de Navarre en monnaie étrangère ? La reine Blanche de Castille, à la fin du treizième siècle, fut dotée de 24000 marabotins. Plusieurs titres des rois d'Aragon dans le même siècle, font mention des marabotins qui doivent leur revenir. S'il est souvent parlé de marabotins dans plusieurs titres de la ville de Montpellier, c'est parce que les rois d'Aragon ont longtemps joui de cette ville. De-là vient encore que les marabotins eurent cours en France dans les provinces voisines des Pyrénées. Le Portugal eut aussi ses marabotins.

Il n'est pas possible de connaître quelle fut constamment la valeur des marabotins, soit en Espagne, soit en Portugal, soit en France, parce qu'elle éprouva bien des variations. Nous savons seulement qu'en 1213, 3160 marabotins de Portugal pesaient 56 marcs d'or ; ainsi chaque marc contenait 60 marabotins, qui par conséquent pesaient chacun 76 grains.

Les consuls de Montpellier promirent à Innocent III. deux marcs d'or, comptant 100 marabotins, ou comme ils s'expriment, masamutins, pour le marc. Ce ne serait dans ce calcul que 46 grains 1/25 de grain pour chaque marabotin. Français-Nicolas d'Aragon, qui fut fait cardinal en 1356, nous apprend qu'un marabotin d'or valait un florin, lequel en ce temps-là était d'or fin, et pesait 66 grains. Il est dit dans l'histoire de Bretagne du même siècle, que le marabotin était un besan d'or, unum auri byzantium, quod marabotin nuncupatur.

Nous pensons que le marabotin et l'ancien maravédis d'or, étaient deux monnaies différentes, car en 1213, le marabotin pesait, comme nous l'avons dit, 76 grains ; et le maravédis d'or, qui avait encore cours en 1220, pesait 84 grains.

Le lecteur trouvera de plus grands détails, s'il en est curieux, dans l'ouvrage de M. le Blanc sur les monnaies, pag. 179 et suiv. (D.J.)




Affichages : 1350