Imprimer
Catégorie parente: Histoire naturelle
Catégorie : Ornithologie
MORPHNOS, CLANGA, BALBUSARDUS, s. m. (Histoire naturelle, Ornithologie) oiseau de proie. Celui qui a été décrit par Willughbi, pesait trois livres dix onces et demie ; il avait près de cinq pieds d'envergure. Le bec était noir et crochu ; les yeux ne sont pas enfoncés comme ceux de la buse ; ils ont deux paupières, l'inférieure est la plus grande. Cet oiseau est plus fort que la buse, il lui ressemble par la couleur de rouille mêlée de noirâtre, qu'il a sur toute la partie supérieure du corps. Il y a des plumes blanches sur l'occiput, qui lui ont fait donner en anglais le nom de bald bunzard. La gorge, la poitrine et le ventre sont blancs ; les plumes qui se trouvent sur le jabot ont une couleur de rouille : les jambes sont couvertes d'un duvet blanc. Il a environ vingt-huit plumes dans chaque aile, et douze dans la queue : les ailes et la queue ont différentes couleurs, celle de la rouille, du blanc, du brun, et du noirâtre. Cet oiseau a les jambes longues, les pieds gros, forts, et de couleur bleuâtre ; le doigt extérieur peut se diriger en arrière ; ce qui fait une différence très-apparente entre le huart et la buse. Le huart se trouve près des fleuves et des grands étangs, et même sur les côtes de la mer ; il vit de poisson, quoiqu'il n'ait point de membrane aux pieds, et qu'il n'ait pas le cou long comme les autres oiseaux pêcheurs : il niche sur la terre entre des roseaux. Sa ponte est de trois ou quatre œufs blancs, moins gros que ceux des poules. Willughb. Ornitholog. Voyez OISEAU.
Affichages : 1037