Imprimer
Catégorie parente: Histoire naturelle
Catégorie : Zoologie
(Zoologie) nom d'un quadrupede cruel et terrible, dont on ne trouve que des descriptions pleines de merveilleux dans Ctésias, Aristote, Elien et Pline. Les Latins ont nommé cet animal mantichora, d'autres martichora, et d'autres martiora ; les Grecs l'ont appelé andropophage, mangeur d'hommes. Suivant Ctésias, cet animal est de couleur rouge, et a trois rangs de dents à chaque mâchoire, qui, quand il les ferme, tombent les unes sur les autres en manière de dents de peigne. Aristote et Pline ajoutent qu'il a les oreilles et les yeux comme ceux de l'homme, gris ou bleus ; ils nous représentent son cri comme celui d'une trompette, dont il imite les sons par les modulations de l'air dans son gosier. Ils assurent aussi que l'extrémité de la queue est hérissée de pointes, avec lesquelles il se défend contre ceux qui l'approchent, et qu'il darde même au loin contre ceux qui le poursuivent. Enfin ils prétendent que son agilité est telle qu'il saute en courant, ce qui n'est guère moins que la puissance de voler. Pausanias rapporte la plupart de ces contes sans y donner sa confiance ; car il commence par déclarer qu'il croit que cet animal n'est autre chose qu'un tigre. Il est vraisemblable qu'il a raison, et que le danger de l'approcher a produit toutes les fables que les Naturalistes ont transcrites. (D.J.)
Affichages : 1206