Imprimer
Catégorie parente: Physique particulière
Catégorie : Matière médicale
ou TERBADH, s. m. (Matière médicale des Arabes) nom donné par Avicenne au turbith purgatif, dont tous les auteurs de son temps font mention, quoiqu'en général d'une manière fort confuse.

Le turbith de Sérapium est le tripolium des Grecs. Le turbith des autres auteurs, est la racine alypum ; toutes choses fort différentes entr'elles, et plus encore du vrai turbith de nos droguistes, décrit par Garcias ; cependant, il parait que le turbedh d'Avicenne, est véritablement notre turbith ; en effet, il dit que le turbith était une substance ligneuse, qu'on apportait des Indes orientales, et que cette substance était cathartique. Garcias nous assure de même qu'Avicenne, que les Indiens en font usage pour purger les sérosités, et qu'ils en corrigent la violence avec du gingembre. (D.J.)




Affichages : 882