Imprimer
Catégorie parente: Physique particulière
Catégorie : Matière médicale
S. m. pl. (Histoire naturelle et Matière médicale) on comprend sous ce nom générique tous les végétaux pourvus d'une huîle et d'un sel acre, qui par leur union forment une substance savonneuse, qui est le principe de l'odeur et du goût acre, stimulant et échauffant qu'on y découvre. Tels sont le cardamome, le clou de girofle, la canelle, le poivre, le gingembre, le macis, etc. Si dans le cas où la bîle a perdu sa force et son énergie, et où les fibres de l'estomac sont relâchées, les aromates sont d'un grand secours ; ils sont aussi très-nuisibles dans les dispositions contraires, par l'impétuosité de mouvement qu'ils occasionnent dans les humeurs qui sont déjà trop agitées. L'absinthe qui facilite l'écoulement des eaux, en relevant le ton et le ressort des vaisseaux affoiblis, et divisant et incisant les humeurs muqueuses, est un excellent remède dans l'hydropisie : mais dans les fièvres inflammatoires, elle ferait certainement beaucoup de mal, en produisant les mêmes effets que dans l'hydropisie.
Affichages : 1227