Imprimer
Catégorie parente: Physique particulière
Catégorie : Chirurgie
S. f. terme de Chirurgie, qui se dit des os du crane enfoncés par quelque cause externe qui les a frappés avec violence, impressio, introcessio cranii. Les os du crane des enfants, à raison de leur mollesse, sont sujets à la dépression. Il est difficîle que la table externe des os du crane d'un adulte puisse être enfoncée, qu'il n'y ait fracture de la table interne, ou au moins des cloisons de la substance spongieuse qui est entre les deux lames. Les saignées réitérées, le régime, l'usage des infusions vulnéraires, peuvent procurer la résolution du sang épanché entre les deux tables. Ces secours négligés peuvent donner lieu à la suppuration du diploè, qui sera suivie de carie. Scultet (armamen. chirurgic. observ. 37.) dit avoir Ve un léger enfoncement au crane d'une personne de 30 ans, à l'occasion d'une chute sur un escalier. L'auteur avait porté son pronostic sur la necessité de l'application du trépan, en cas que la table interne fût fracturée : mais comme il ne survint aucun accident, on n'eut point recours à cette opération pour guérir cette plaie. Voyez TREPAN. (Y)
Affichages : 2086