Imprimer
Catégorie parente: Science de Dieu
Catégorie : Divination
S. f. (Divination) divination et déclaration nette des événements à venir qui sont hors du cours de la nature ou de la pénétration de l'esprit humain. C'est une chimère que de supposer la possibilité de ces sortes de prophéties. L'historien philosophe de nos jours a embelli de réflexions fort judicieuses la célèbre prédiction du Dante au sujet des quatre étoiles voisines du pôle austral qui n'ont été découvertes que cent ans après lui.

" Je me tournai à main droite, dit le poète, dans le premier chant de son Purgatoire, " et je considérai " l'autre pôle ; j'y vis quatre étoiles qui n'avaient jamais été connues que dans le premier âge du monde ".

Cette prédiction, remarque M. de Voltaire, semblait bien plus positive que celle de Séneque le tragique, qui dit, dans sa Médée, " qu'un jour l'Océan ne séparera plus les nations ; qu'un nouveau Tiphis découvrira un nouveau monde, et que Thulé ne sera plus la borne de la terre ". Cette idée vague de Séneque n'est qu'une espérance probable fondée sur les progrès qu'on pourrait faire dans la navigation ; et la prophétie du Dante n'a semblablement aucun rapport aux découvertes des Portugais et des Espagnols. Plus cette prophétie est claire, et moins elle est vraie. Ce n'est que par un hasard assez bizarre que le pôle austral et ces quatre étoiles se trouvent annoncés dans le Dante. Il ne parlait que dans un sens figuré, son poème n'est qu'une allégorie perpétuelle. Ce pôle chez lui est le paradis terrestre ; ces quatre étoiles, qui n'étaient connues que des premiers hommes, sont les quatre vertus cardinales, qui ont disparu avec les temps d'innocence. Si on approfondissait ainsi la plupart des prédictions dont tous les livres sont pleins, on trouverait qu'on n'a jamais rien prédit, et que la connaissance de l'avenir n'appartient qu'à Dieu, et à ceux qu'il inspire. (D.J.)




Affichages : 1410