Imprimer
Catégorie parente: Science de Dieu
Catégorie : Superstition
(Histoire moderne, Superstition) Les habitants du Monomotapa sont persuadés que leurs empereurs en mourant passent de la terre au ciel, et deviennent pour eux des objets de culte qu'ils appellent muzimos ; ils leur adressent leurs vœux. Il y a dans ce pays une fête solennelle appelée chuavo : tous les seigneurs se rendent au palais de l'empereur, et forment en sa présence des combats simulés. Le souverain est ensuite huit jours sans se faire voir, et au bout de ce temps, il fait donner la mort aux grands qui lui déplaisent, sous prétexte de les sacrifier aux muzimos ses ancêtres.
Affichages : 971