Imprimer
Catégorie parente: Arts & métiers
Catégorie : Diamantaire
S. m. en terme de Diamant, est une double boite, au-dessus de l'une desquelles on frotte les diamants montés au bout des bâtons, l'un contre l'autre, pour en abattre le superflu. Voyez la fig. 1. Planche I. du Diamantaire, et la figure 6. de la même Planche.

B B B B, est la boite de bois partagée en deux par une planche qui traverse d'un côté à l'autre, et fortement arrêtée sur l'établi par le moyen de trois pattes de fer. E, la boite dans laquelle on serre les éclats de diamants qui n'ont pas pu passer par le fond criblé de la première boite au-dessus de laquelle on égrise. Cette première boite est fermée par un couvercle qui glisse dans deux rainures pratiquées en queues d'aronde. Dans l'autre boite D on met une boite de cuivre I, qui en occupe le fond ; et pardessus celle-ci une autre du même métal F, dont le fond est criblé d'un grand nombre de trous, au-travers desquels passe la poudre de diamants, qui tombe dans la première boite I ou G. La fig. H représente la seconde boite F vue par-dessous, pour mieux voir les trous dont le fond est criblé. Environ au milieu des longs côtés de la boite D, sont fixées deux chevilles de fer C C, contre lesquelles on appuie les deux bâtons à égriser, ainsi que la figure le représente ; en sorte que l'autre extrémité du bâton sert de levier, qu'on fait agir avec les deux mains.



Affichages : 1088