Imprimer
Catégorie parente: Arts & métiers
Catégorie : Manufacture en soie
S. m. (Manufacture en soie) machine composée d'un châssis fort, à la traverse duquel et d'un côté sont deux crochets fixes ; d'une écroue de deux pouces de diamètre attachée à une grande roue, dans laquelle entre une vis de pareille grosseur, dont la tête traverse une coulisse mouvante, à laquelle sont fixés deux autres crochets vis-à-vis des deux autres, et de deux boulons de fer polis et tournés qu'on place dans les deux crochets de chaque côté. Cet assemblage sert à lustrer la soie, et surtout la grosse. Pour cet effet, on prend une quantité d'echevaux de soie teinte, qu'on met autour des boulons entre les deux crochets ; on a l'attention de les bien égaliser. Puis on tourne la roue qui, au moyen de l'écroue, tirant la coulisse et la vis, donne une si forte extension à la soie, qu'elle en augmente le brillant. On laisse la soie tendue pendant un certain temps, après quoi on la lève pour en mettre d'autre.
Affichages : 844