Imprimer
Catégorie parente: Logique
Catégorie : Grammaire grècque
terme de Grammaire grecque. Il y a en grec deux signes qu'on appelle esprits ; l'un appelé esprit doux, et se marque sur la lettre comme une petite virgule, , moi, je.

L'autre est celui qu'on appelle esprit âpre ou rude ; il se marque comme un petit c sur la lettre, , ensemble. Son usage est d'indiquer qu'il faut prononcer la lettre avec une forte aspiration.

prend toujours l'esprit rude, , aqua ; les autres voyelles et les diphtongues ont le plus souvent l'esprit doux.

Il y a des mots qui ont un esprit et un accent, comme le relatif , , , qui, quae, quod.

Il y a quatre consonnes qui prennent un esprit rude, , , , : mais on ne marque plus l'esprit rude sur les trois premières, parce qu'on a inventé des caractères exprès, pour marquer que ces lettres sont aspirées ; ainsi au lieu d'écrire , , , on écrit , ,

: mais on écrit au commencement des mots : , Rhétorique ; , Rhétoricien ; , force. Quand le est redoublé, on met un esprit doux sur le premier, et un âpre sur le second ; , longe, loin. (F)



Affichages : 687