Imprimer
Catégorie : Economie
(Histoire moderne, Economie) c'est ainsi que l'on nomme des espèces de puits ou de cavernes faites de main d'hommes, et taillées dans le roc, dans lesquelles les habitants de plusieurs contrées de l'Afrique serrent leur froment et leur orge, comme nous faisons dans nos greniers. On assure que les grains se conservent plusieurs années dans ces magasins souterrains, qui sont disposés de manière que l'air peut y circuler librement, afin de prévenir l'humidité. L'entrée de ces conduits est étroite, ils vont toujours en s'élargissant, et ont quelquefois jusqu'à 30 pieds de profondeur. Lorsque les grains sont parfaitement secs, on bouche l'entrée avec du bois que l'on recouvre de sable.
Affichages : 1364