Imprimer
Catégorie parente: Histoire naturelle
Catégorie : Ornithologie
S. m. attagen, (Histoire naturelle, Ornithologie) oiseau de la grosseur du faisan, auquel il ressemble beaucoup par la forme du corps. Il a le bec court, noir et crochu à l'extrémité. Son plumage est de différentes couleurs. Il porte sur la tête une hupe jaune avec des taches blanches et des taches noires. La prunelle des yeux est de couleur de naisette, et l'iris jaune. La membrane des sourcils est d'une belle couleur rouge, comme dans la gelinotte. Il y a au-dessous du bec une sorte de barbe, composée de plumes très-déliées. Le cou, quoiqu'un peu long, est assez bien proportionné au corps ; il est mince et de couleur cendrée, mêlée de taches noires et de taches blanches. On voit sur la poitrine des taches de même couleur que celles du cou, et elles sont traversées par d'autres taches de couleur de rouille. Les plumes du ventre, de la queue, du croupion et des pattes, sont de couleur cendrée ou plombée, mêlée de taches noires. Les doigts de devant sont longs, et celui de derrière est court ; ils ont tous à leur extrémité un ongle crochu. Les Italiens n'ont nommé cet oiseau francolin, que parce qu'il est franc dans ce pays, c'est-à-dire qu'il est défendu au peuple d'en tuer : il n'y a que les princes qui aient cette prérogative. La chair du francolin est très-bonne à manger. Willughby, Ornith. Voyez OISEAU. (I)
Affichages : 1115