Imprimer
Catégorie parente: Science
Catégorie : Astronomie
adj. (Astronomie) épithète que les Astronomes donnent au lieu d'une planète vue du soleil, c'est-à-dire au lieu où paraitrait la planète, si notre oeil était dans le centre du soleil ; ou ce qui revient au même, le lieu héliocentrique est le point de l'écliptique auquel nous rapporterions une planète si nous étions placés au centre du soleil. Voyez LIEU.

Ce mot est composé de , soleil ; et de , centre.

C'est pourquoi le lieu héliocentrique n'est autre chose que la longitude d'une planète vue par un oeil placé dans le soleil.

La latitude héliocentrique d'une planète est l'angle que la ligne menée par le centre du soleil, et le centre de la planète fait avec le plan de l'écliptique. Voyez LATITUDE.

Voici comme l'on détermine cette latitude.

Si le cercle K L M (Pl. Astron. fig. 62. n°. 2.) représente l'orbite de la terre autour du soleil, et qu'un cercle A N B n, représentant l'orbite de la planète, soit placé de manière qu'il soit incliné sur le plan de l'autre ; quand la planète se trouve en N, ou en n, lesquels points sont appelés les nœuds, la planète paraitra dans l'écliptique, et par conséquent elle n'aura aucune latitude. Si elle s'avance vers P, alors étant vue du soleil R, elle paraitra déclinez de l'écliptique, et avoir de la latitude, et de l'inclinaison de la ligne R P sur le plan de l'écliptique, s'appellera latitude héliocentrique, et sa mesure sera l'angle P R q, la ligne P q étant perpendiculaire au plan de l'écliptique.

La latitude héliocentrique ira toujours en augmentant jusqu'à ce que la planète arrive au point A, qu'on appelle limite, et qui est à 90 degrés des nœuds. Voyez LIMITE. Et depuis ce point A, elle ira en diminuant jusqu'à ce que la planète arrive au point N. Ensuite elle augmentera jusqu'à ce que la planète arrive au point B opposé au point A. Enfin, elle diminuera de nouveau jusqu'à ce que la planète arrive au point n, etc. Chambers. (O)



Affichages : 2125