Imprimer
Catégorie parente: Arts & métiers
Catégorie : Bourrelier
terme de Bourrelier, c'est une partie du harnais des chevaux, tant de monture que de tirage, qui consiste en une espèce de bourrelet, garni de bourre ou de crin qui passe sous la queue du cheval, et tient à une bande de cuir fendue en deux parties par le bout : cette bande est la suite du surdos dans les chevaux de tirage, et elle est attachée dans les chevaux de selle par une boucle à un crampon de fer, enfoncé dans l'arçon de derrière de la selle. La croupière sert à empêcher que par le mouvement que le cheval fait en marchant, le harnais ou la selle ne vienne trop en-devant. Voyez C C, fig. 1 et 2. Pl. du Bourrelier.

CROUPIERE, CROUPIAS, (Marine) c'est une corde qui tient un vaisseau arrêté par son arrière.

Mouiller en croupière, ou de croupière ou en croupe, c'est mouiller à poupe, afin de maintenir les ancres de l'avant, et empêcher le vaisseau de se tourmenter, ou faire en sorte qu'il présente toujours le même côté. Pour mouiller de croupière, le câble passe le long des ceintes, et de-là il va à des anneaux de fer qui sont vers la sainte-barbe ; quelquefois on le fait passer par les sabords de la sainte-barbe. (Z)

CROUPIERES, terme de rivière, se dit des pièces de rouettes qui servent à tenir le devant ou le derrière d'un train en état.



Affichages : 607