Imprimer
Catégorie parente: Arts & métiers
Catégorie : Cuisine
S. m. (Cuisine) dernier service qu'on met sur les tables : c'est ce service qui s'appelle le fruit chez les grands, et chez ceux qui veulent les imiter ; de sorte que le mot de dessert, plus propre et plus étendu pour signifier ce dernier service, parce que l'on y sert autre chose que du fruit, n'est cependant aujourd'hui qu'un terme bourgeois.

Varron, Cicéron, Horace, Ovide, et tous les écrivains suivants, ont appelé le dessert mensae secundae, par la raison que les Romains changeaient de table, et que la seconde table était pour le fruit, pour les chansons, les cantiques, les libations : car la fin du souper qui était leur principal repas, ne se passait guère uniquement à manger et à boire.

Leurs desserts n'offraient, ni moins de diversité, ni moins de magnificence que leurs autres services, et ils étaient bien plus brillans. Vers le déclin de la république, les femmes sortaient de table quand ce service arrivait ; parce qu'il se terminait quelquefois en spectacles, auxquels la pudeur ne permettait pas encore au beau sexe de prendre part. Mais quand les mœurs furent entièrement corrompues, les femmes ne connurent plus de devoirs, ni de règles de décence ; tout devint égal. Article de M. le Chevalier DE JAUCOURT.




Affichages : 1011