Imprimer
Catégorie parente: Arts & métiers
Catégorie : Filerie
S. f. (Outil de Fileuse) petit instrument de fer ou d'autre matière, dans lequel les fileuses mettent le bout de leur fuseau. La thie parait être le verticilla des Latins ; on disait autrefois verteil ou verteau.

Dans le Maine, l'Anjou, le Poitou, et autres provinces de France, la thie est un petit instrument de fer, de cuivre ou d'argent, qui est creux, et où l'on fourre la pointe d'en-haut du fuseau à la main, comme on fourre une baguette de pistolet dans un tire-bourre. Cette thie est cannelée à colonne torse, c'est-à-dire qu'elle a une rainure enfoncée qui tourne en vis deux ou trois tours. Cette cannelure soutient le fil sans pouvoir aller à droite ni à gauche, et facilite aux fileuses, la manière imperceptible dont le fil qu'elles filent, se place comme de lui-même sur leur fuseau ; les fileuses qui ne se servent point de thie, sont obligées de s'arrêter à chaque aiguillée de fil qu'elles ont filé, afin de les dévider sur leur fuseau. Savary. (D.J.)




Affichages : 941