Filerie

adj. (Manufacture en fil) il se dit d'une sorte de linge très-fin destiné au service de la table, où l'on remarque un fond et un dessein ; d'où l'on voit qu'il n'a été appelé damassé que parce que le travail en est le même que celui du damas. On lui donne encore le nom de petite Venise. Voyez DAMAS.
S. m. pl. (Manufacture en fil) toiles ordinaires qui se fabriquent en Champagne. Dictionn. de Comm. et de Trév.
S. m. (Manufacture en fil) Voyez DECRUER.
v. act. (Manufacture en fil) c'est préparer le fil à recevoir la teinture, en lui donnant une forte lessive de cendres, le tordant, et le relavant dans de l'eau claire.
S. f. (Outil de Fileuse) petit instrument de fer ou d'autre matière, dans lequel les fileuses mettent le bout de leur fuseau. La thie parait être le verticilla des Latins ; on disait autrefois verteil ou verteau.

S. m. (Filerie) dévidoir à mettre le fil en écheveaux en pièces.
S. f. (Filerie) petit bois pour soutenir les fusées en travouillant, ou dévidant, (D.J.)